Biobble
sign in with facebook | sign in |
Search Biobble Search Biobble


Pierre Billaud

Biobble Classic Perpetual preservation

Pierre Billaud


Send a message
Add
I like
Qualifer
Visits : 4026
"I like" number : 5
About
Address
France

More
Author
Pierre Billaud
bio
1921 - 1930 1931 - 1940 1941 - 1950 1951 - 1960 1961 - 1970
1971 - 1980 1991 - 2000 2001 - 2010
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1925
Etudes primaires à l'école publique à Fontenay
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1930
De 1930 à 1937, études secondaires au collège François Viète, à Fontenay. Baccalauréat en math élem
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1937
Entrée en hypotaupe à Henri IV à Poitiers. Taupe en 1938-1939
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 07, 1939
Déclaration de guerre à l'Allemagne.
Réception d'un télégramme m'annonçant mon admission à Polytechnique
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 09, 1939
Rappel à Paris. Comme arme d'affectation, je prends l'Artillerie Coloniale. Envoi à Fontainebleau comme élève officier
 
I like 1
Qualifer 1
Share
September 23, 1939
Arrivée à Fontainebleau, où les artilleurs de notre promo sont répartis entre hippomobiles, et automobiles. Je suis à regret affecté dans une classe d'hippos, et j'apprends alors l'équitation, que je pratiquerai avec plaisir jusqu'en 1942, et sporadiquement ensuite
 
I like 1
Qualifer 0
Share
May 10, 1940
Débâcle lamentable de nos forces. Je suis alors affecté à Souges, près de Bordeaux, dans un camp recevant des africains. A la signature de l'armistice, en juin, nous fuyons vers la côte méditerranéenne, vers un autre camp colonial, à Rivesaltes.

 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1940
L'école Polytechnique repliée à Lyon, nous rappelle. J'ai beaucoup de mal à me réadapter à l'étude. Mes examens de fin d'année sont déplorables
 
I like 0
Qualifer 0
Share
July 1941
En vacances en Vendée, je reçois une circulaire de l'école, offrant la possibilité aux volontaires de réintégrer l'Armée sans poursuivre les études à l'X. J'accepte, et pars pour Nîmes, où sont repliées les écoles d'artillerie de Fontainebleau et de Poitiers
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1941
1941-42.Un an de recyclage en art de l'artilleur, dans une ambiance de sacrifice et d'abnégation, rafraîchissante et réconfortante après le laissez-aller en France qui nous avait menés à l'humiliante et pire défaite de notre histoire. En fin de cycle, je me trouve affecté à Casablanca, dans un Groupe d'Artillerie de Côte et de DCA
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1942
En Vendée, fiançailles avec Jeannette Diguet. Nous envisageons de nous unir dès que je pourrai avoir une permission
 
I like 0
Qualifer 0
Share
November 1942
Les américains débarquent à Casa, après une âpre défense de nos marins. Affecté alors dans une batterie de côte défendant le port, j'ai mon baptême du feu sous la forme de bombes d'avions et d'obus de 16 pouces des cuirassiers adverses
 
I like 1
Qualifer 0
Share
January 1943
Le général Juin s'adresse à tous les officiers de la garnison pour les relever du serment fait au Maréchal, et leur ordonner de continuer le combat auprès de nos alliés, américains et anglais. Notre corps forme deux groupes de 40 mm Bofors (antiaériens légers). Je perfectionne mon anglais, et suis chargé des transmissions du 41e Groupe de forces terrestres antiaériennes (FTA), (téléphone et surtout radio), sous les ordres du Commandant Pierre Sainctavit.
Meanwhile : Battle of Kursk ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
June 1943
Cantonnement dans la région d'Oran. Entraînement intensif des équipes. J'ai mon baptême de l'air dans un Boston fatigué remorquant une manche à air pour un exercice de tir réel du Groupe. J'attrape le paludisme, forme "bénigne", mais qui me met sur le flan plus d'un mois. Déplacement vers Bizerte en vue d'un embarquement pour l'Italie
 
I like 0
Qualifer 0
Share
July 1944
Retour vers le sud, en vue transfert sur le front en France
 
I like 1
Qualifer 0
Share
August 15, 1944
Débarquement du Corps expéditionnaire sur les côtes méditerranéennes françaises. J'embarque à Naples sur un LST, chargé de convoyer à part l'ensemble des véhicules et canons de la batterie, et débarque après trois jours de mer, par barges près de Saint-Raphaël., très gêné par une forte crise de palu. Après réunion avec le Capitaine et les personnels de la batterie, mouvement vers le Nord par la route Napoléon. Arrêt d'un mois à Briançon.
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1944
Mouvement vers le Doubs. Divers cantonnements. La poste fonctionne à nouveau et je reprends contact avec Jeannette. J'obtiens une permission qui me permet de me marier à Fontenay le Comte
 
I like 0
Qualifer 0
Share
February 1945
Mariage. Retour dans mon unité vers Mulhouse, sous la neige. Le commandant du Groupe me propose une affectation à Madagascar, dont les Anglais se retirent. J'accepte.

 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 1945
Je reste à Paris quelques mois, pour me faire soigner sérieusement les dents. En famille.
J'apprends avec une certaine incrédulité les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki.
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1945
Début du séjour à Diego-Suarez, où ma femme doit me rejoindre, grâce à sa grossesse qui lui donne une priorité. Je suis affecté à la sous direction des matériels et bâtiments de Diego, important ensemble gérant l'entretien des armes, véhicules, et bâtiments de la garnison. On m'affecte aux bâtiments, où j'apprends des rudiments d'architecture. J'invente un procédé de construction économique en main d'oeuvre qualifiée, par un profil nouveau de coffrage de voûte
 
I like 0
Qualifer 0
Share
December 1945
Arrivée tant attendue de mon épouse, en pleine forme, venue aussi en Dakota militaire très inconfortable. Elle accouchera d'une fille, Catherine, en mars 1946
 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 1947
Naissance d'une seconde fille, Annie.
Rébellion malgache sanglante, mais très atténuée à Diego.
 
I like 0
Qualifer 0
Share
August 1947
Affectation et déplacement à Tananarive, à la direction des matériels et bâtiments, section bâtiments. J'obtiens auprès de l'Etat-major à Paris de faire à mon retour le cycle du Brevet Technique. Je choisirai le moment venu le domaine de l'atome, d'actualité depuis Hiroshima
 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 1948
Fin de séjour, retour en France, où nous arrivons par un froid glacial. Voyage en DC4 d'Air France, très incommode à cause des deux petites, malades. Congé de fin de campagne en Vendée, chez mes beaux parents. Annie ne grossit pas et nous inquiète beaucoup. Elle deviendra plus tard une belle fille
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1948
Affectation au bureau chargé de gérer les officiers en stage technique. On me détache au laboratoire des Rayons X, à Paris près de l'Etoile (Directeur Maurice de Broglie), cours en Sorbonne, en particulier de radioactivité avec Madame Irène Curie
 
I like 0
Qualifer 0
Share
August 1949
Naissance de notre fils Jean
 
I like 0
Qualifer 0
Share
June 1950
Obtention du diplôme d'études supérieures "Electronique et radioactivité"
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1950
Entrée à l'Ecole d'état-major. En fin de cycle, inscription au tour de départ en Indochine
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1951
Départ en Indochine. A Saïgon, affectation à l'état-major interarmées et des forces terrestres (EMIFT), au 3e bureau (opérations). Nombreuses missions sur le terrain au Tonkin, en Annam, au Laos, et sur les Hauts-Plateaux. Missions particulières à Dien Bien Phu, et Sam Neua.
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1952
Affectation comme adjoint au Sous-Chef d'état-major "logistique",de l'EMIFT, avec pour rôle principal la préparation du budget militaire de l'Indochine, dépendant alors en France du ministère des colonies
 
I like 0
Qualifer 0
Share
January 1954
Fin de séjour, rapatriement. Déménagement de Rueil à Paris 20e
Meanwhile : Segregation Ruled Illegal ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1954
Affecté aux Armes Spéciales, commandées par le Colonel Ailleret. Après un stage aux Etats-Unis de quatre semaines, je participe aux premières évaluations budgétaires d'un programme d'armement atomique français, sous l'égide du Secrétariat Général de la Défense nationale (SGDN).
 
I like 0
Qualifer 0
Share
January 1955
Je suis amené à travailler avec le Colonel Albert Buchalet, délégué du Commissariat à l'énergie atomique (CEA)
Meanwhile : James Dean dies ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
June 1955
Désireux de travailler moi-même à la bombe française, je me fais détacher hors cadres des Armées au CEA. Je suis nommé chef du Service de Physique Expérimentale. Aidé de quelques ingénieurs de bonne volonté, je détermine des valeurs approximatives de masses de matière fissile (plutonium) à prévoir pour une première expérience
 
I like 0
Qualifer 0
Share
July 1956
Installation de mon service dans le Centre de recherches de Bruyères le Châtel (B3), tout juste créé, dirigé par un métallurgiste, Pierre Laurent. Construction hâtive de labos à B3
 
I like 0
Qualifer 0
Share
January 1958
Mission AURORE aux Etats-Unis, en compagnie de représentants des Armes spéciales qui ont reçu la charge de toute la partie opérationnelle des essais au Sahara (Reggane). Nous recueillons de nombreuses et précieuses informations techniques, en dehors de la conception intime du dispositif nucléaire explosif
Meanwhile : Explorer I Launched ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
August 1958
L'ingénieur chargé de l'amorçage neutronique et des mesures de diagnostic, revient du Nevada avec une information capitale. J'en déduis que dans l'implosion le plutonium doit se comprimer fortement, de deux fois en ordre de grandeur peut-être. Devenu adjoint technique de Jacques Robert, chargé de fait de la coordination générale du projet d'engin expérimental français, je décide de réduire assez nettement la masse de Pu qui avait été demandée à Marcoule, en maintenant les autres paramètres, notamment la taille de l'implosoir*
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1958
Offre de la section atomique de la Direction des études et fabrications d'armement (DEFA), de fournir une solution performante d'amorçage neutronique. Je recommande avec insistance à Buchalet d'accepter cette offre, car nos études restaient peu encourageantes sur ce détail capital
 
I like 0
Qualifer 0
Share
1959
Poursuite des études dans tous les domaines. Projet de tir réel en début de 1960
Meanwhile : Alaska and Hawaii Admitted to the Union ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
February 13, 1960
Tir de M1, opération Gerboise Bleue, à Reggane dans le désert. Succès total, très bon rendement de réaction, 60 à 70 Kilotonnes. Gros retentissement mondial. La France entre brillamment dans le "club". Le Colonel Buchalet prononce une allocution dans laquelle il me cite en n°1 parmi les artisans du succès. Je crois alors pouvoir me considérer comme le "père technique et scientifique de la bombe A française".
 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 01, 1960
Tir de l'engin de secours P1, de 4 Kilotonnes, dans des conditions opérationnelles acrobatiques. Nikita Krouchtchev est alors à Paris. C'est Gerboise Blanche*

 
I like 0
Qualifer 0
Share
May 1960
Premières réflexions sur la future charge opérationnelle du Mirage IV, en liaison avec l'Armée de l'Air
 
I like 0
Qualifer 0
Share
July 1960
Le Général de Gaulle me décore de la croix d'officier de la Légion d'Honneur
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1960
Achat d'une propriété en Vendée pour y séjourner en vacances. Initiation à la botanique, que j'approfondirai au Champ de Mars, proche de mon bureau au CEA.
 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 25, 1961
Tir de R1, de développement d'une solution performante pour la charge du Mirage IV (Gerboise Verte). A cause de la chaleur, raté technique, rendement nucléaire non nul mais très faible. Cette filière prometteuse ne pourra être exploitée pour la première charge opérationnelle du Mirage IV*
 
I like 0
Qualifer 0
Share
May 1961
Le commandement décide d'abandonner Reggane pour un autre site au Hoggar, où les tirs seront enfouis à flanc de montagne, dans le granit
 
I like 0
Qualifer 0
Share
January 1962
Je prends la direction du centre d'études de Limeil, où seront regroupés les services de calcul et de conception des engins expérimentaux et des charges opérationnelles. En 1962-1964, travaux sur les formules à fission et fission exaltée. Tout programme thermonucléaire est freiné ou bloqué par le ministère des Armées
 
I like 0
Qualifer 0
Share
1963
Révolution liturgique, suppression brutale du latin et du grégorien. Ma femme m'entraîne dans un cours de chant grégorien, dont je deviendrai un pratiquant assidu, et que j'étudierai plus tard sur des bases scientifiques*. V.Dossier B
Meanwhile : President Kennedy Assassinated ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
1964
A la suite des essais chinois dénotant des progrès en armes thermonucléaires, fortes pressions de l'Elysée pour hâter les études H à la DAM, malgré l'attentisme persistant des Armées.
Je prends ma retraite militaire, au grade de Colonel
Meanwhile : The Beatles In America ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1965
Crise au sein du service de physique math. Je fais nommer Luc Dagens nouveau responsable des études "fusion". Des résultats encourageants sont bientôt obtenus, qui me suggèrent une idée nouvelle de traitement du combustible léger. J'en parle lors d'une visite du ministre Yvon Bourge à Limeil, mais l'accueil des spécialistes (Dagens) est plus que réservé
 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 1966
Devant le peu de progrès en thermonucléaire, sous une pression croissante de l'Elysée, Robert (directeur de applications militaires) décide de me retirer de Limeil. Dagens étudie des systèmes mono-étage, de caractéristiques physiques et de performances décevantes à tous égards
 
I like 0
Qualifer 0
Share
January 1967
Je ponds deux rapports détaillés sur ma méthode de traitement du combustible léger, exigeant deux étages distincts, dont le premier est un dispositif à fission
Meanwhile : Che Guevera Killed in Bolivia ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 1967
Michel Carayol sort un petit papier proposant un processus nouveau, adaptable à un engin thermonucléaire à deux étages. Pas de retentissement sensible. La pression indécente du ministre Peyrefitte conduit Robert à remplacer son délégué recherches par Jean Viard, alors chef du département des essais
 
I like 0
Qualifer 0
Share
September 1967
Viard réunit un séminaire au centre de Valduc (Bourgogne). La campagne de tirs 1968 comportera deux engins du type Dagens, et un de type Carayol
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1967
Des tuyaux sibyllins venant d'une source anglaise officielle indiquent sans doute possible que le système de Carayol est le bon. Le programme de tirs 1968 est changé, pour deux engins de la nouvelle conception. Viard me confie la responsabilité de l'un d'eux
 
I like 0
Qualifer 0
Share
August 1968
Premier tir thermonucléaire français réussi, environ 2,7 Mt. En septembre mon engin donne 1.25 Mt, pile sur les prévisions calculées
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 1968
Lors d'un déjeuner de célébration de ces succès, le ministre Robert Galley me désigne, en compagnie de Dagens et Carayol, comme l'un des principaux auteurs scientifiques de la réussite H
 
I like 0
Qualifer 0
Share
March 22, 1969
J'ai l'honneur de recevoir des mains du Général de Gaulle, dans la cour d'honneur des Invalides, la cravate de commandeur de la Légion d'Honneur
 
I like 0
Qualifer 0
Share
1972
Décès de Viard. Vers 1973 Jacques Chevallier est nommé directeur des applications militaires. Il me charge de toutes les questions de sécurité, y compris les dispositifs d'armes opérationnelles. Nombreux contacts fructueux avec nos homologues américains, très en avance dans ce domaine
Meanwhile : Britain Takes Control of Northern Ireland ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
1976

 

1976.

  Dans un livre d'Alain PEYREFITTE Le mal français, chapitre 9, l'auteur donne un récit de l'acquisition difficile de la bombe H par la France, attribuant le principal mérite scientifique à Robert Dautray, que Peyrefitte avait imposé à la DAM.

Meanwhile : 1.5 million year old Homo erectus skull discoved ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
April 1979
Je demande et obtiens le bénéfice de la retraite anticipée. Je désire me consacrer à des recherches personnelles pour tenter d'expliquer la nature apparemment naturelle des intervalles musicaux usuels. Je commence ainsi une troisième carrière, qui durera environ dix années.
 
I like 0
Qualifer 0
Share
October 05, 1993
Article anonyme dans LE FIGARO, où Robert Dautray, nouveau Haut-Commissaire à l'énergie atomique, apparaît comme le seul responsable des succès thermonucléaires français, alors qu'il n'y avait en rien participé. Les "autres scientifiques" y sont traités avec un total mépris. Je décide de réagir*
 
I like 0
Qualifer 0
Share
28, 1994

Sortie de mon livre La véridique histoire de la bombe H française, démenti incisif de Peyrefitte. (des exemplaires sont encore disponibles en 2010, sur demande à l'auteur [email protected], au prix de 10 euros franco).
Meanwhile : Mandella Elected President of S. Africa ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
1997
Je commence à publier sur internet mes souvenirs d'atomiste. http:///www.pbillaud.fr.
Meanwhile : Mars Pathfinder Lands ...more more
 
I like 0
Qualifer 0
Share
February 2003
Ma femme et moi décidons, dans un coup de folie (à 82 et 84 ans !), de déménager en province. Mais l'opération se passe bien. Nous nous rapprochons de deux de nos filles, et résidons dans une très agréable propriété
1921 - 1930 1931 - 1940 1941 - 1950 1951 - 1960 1961 - 1970
1971 - 1980 1991 - 2000 2001 - 2010
Top
 

Follow biobble on Twitter